Celle qui faisait…des samossas à l’avocat et au gorgonzola

Apéritif, buffet et pique-niqueAvocatSamossa, nem et rouleau de printemps | Commentaires


samossa-avocat-gorgonzola-betty

Je n’y croyais pas…et puis j’ai essayé…et aujourd’hui je vous le confirme : l’avocat et le gorgonzola se marient à merveille !
Et si vous en doutez, n’hésitez pas à réaliser cette succulente recette de samossas, idéale pour l’apéritif du vendredi soir ! 
LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
1 paquet de feuilles de bricks
2 avocat
150g de gorgonzola
Du sel et du poivre
 
LE GROS DU GROS :
  • Disposez l’avocat épluché et dénoyauté dans un blender. Ajoutez le gorgonzola détaillé en petits dès.
  • Mixez  jusqu’à obtention d’un mélange épais et homogène. Rectifiez l’assaisonnement. 
  • Déposez un peu du mélange sur la feuille de brick et pliez-la suivant le modèle indiqué sur l’emballage.
  • Posez les samossas sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
  • Enfournez pour une dizaine de minutes à 180°. Dégustez aussitôt.
Pour continuer la lecture...

Celle qui faisait…des cannelloni au tofu et à l’oseille {végétalien}

Lasagne, cannelloni, pâtes et nouillesOseilleRepas du dimanche version saléeTofu | Commentaires

cannelloni-oseille-tofu-betty

Dans la famille des plats de mi-saison, je vous présente le dernier-né de la cuisine de Betty ! De succulents cannellonis pour lutter contre le temps grisonnant de ces derniers jours, et de l’oseille 100% made in Deux-Sèvres, trouvée sur le marché de Niort chez une petite productrice locale pour un plat qui régalera petits et grands…
 
LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
8 cannelloni 
125g de tofu
250g d’oseille
1 oignon
1 gousse d’ail
50g de farine
50g de beurre végétal
50cl de lait végétal
De l’huile d’olive
1 cuillère à café de noix de muscade en poudre
Du sel et du poivre
 
LE GROS DU GROS :
 
  • Dans une sauteuse, versez un filet d’huile d’olive. Faites-y revenir l’oignon pelé et ciselé ainsi que l’ail pelé et haché. Faites cuire à feu doux et à couvert une dizaine de minutes, en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les oignons soient tendres. Disposez-les dans le bol d’un blender.
  • Ajoutez l’oseille crue ainsi que le tofu et mixez jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
  • Farcissez les cannelloni de ce mélange puis disposez-les dans un plat à gratin. Réservez.
  • Préparez la béchamel. Dans une casserole, faites fondre le beurre végétal puis ajoutez la farine. Mélangez bien puis petit à petit, versez le lait végétal sans cesser de remuer, jusqu’à épaississement du mélange. Assaisonnez de noix de muscade en poudre puis rectifiez l’assaisonnement. 
  • Recouvrez les cannelloni de la béchamel et enfournez une quarantaine de minutes à 180°.
  • Dégustez dès la sortie du four, accompagné d’une salade verte. 
Pour continuer la lecture...

Mercredi j’ai découvert pour vous : Casa Maria ( Niort )

Mercredi, j'ai découvert pour vous... | Commentaires

Casa Maria ou le premier restaurant en amoureux depuis notre arrivée dans les Deux-Sèvres…
 
COTE AMBIANCE:
 
D’extérieur Casa Maria a pignon sur rue ! Située sur un grand axe routier, la pizzeria attire le regard au premier coup d’oeil, et d’autant plus lorsque comme mon cobaye-photographe, vous y passez devant chaque jour en vous rendant au travail… Grâce à sa jolie façade 100% ritale, aux couleurs blanc, rouge et vert, l’établissement signe directement sa marque de fabrique en revendiquant sa cuisine méditerranéenne.  Et si l’intérieur en est un peu moins convaincant de par ses boiseries quelque peu démodées, la salle vous donne cependant envie de vous y attabler tant elle est spacieuse et éclairée de façon tamisée.  Le four à bois y crépite, le pizzaïolo s’affaire devant vos mirettes, les chaleureuses serveuses vous recoivent avec charme et sincérité et vous n’avez qu’une seule envie, lire au plus vite cette carte un peu trop longue à déchiffrer pour recevoir enfin votre pitance tant espérée…
COTE ASSIETTE :
 
Ayant bien visionné les commentaires des internautes au sujet de la Casa Maria, nous n’avons pas pris d’entrée et nous sommes « gloutonnement » jetés sur deux grosses pizzas ! Si mon cobaye-photographe a opté pour une Pizza Veneto (crème fraiche, gorgonzola, chèvre, pomme de terre, coppa, fromage, origan) sans charcuterie, pour ma part, j’ai tenté d’en finir avec une Pizza Vulcano (tomate, mortadelle, champignon, fromage, oeuf, olives, origan), également sans charcuterie.
Malgré l’imposant diamètre de 40 cm de sa pizza en base crème, mon cobaye-photographe a surtout apprécié la bonne qualité de son fromage odorant à souhait, et la fraicheur de ses pommes de terre qui, pour une fois, ne semblaient pas sortir d’une boite en métal… Plutôt amateur de pâte fine, il n’a cependant pas été déçu de l’épaisseur de la sienne qui, suffisamment garnie, a pu garder tout son côté gourmand et fondant.
De mon côté, j’ai été contente de constater la fraîcheur de mes champignons, la parfaite cuisson de mon oeuf encore coulant et l’épaisseur plutôt étouffant, mais à vrai dire, comme je les aime, de ma pâte à pizza en taille petite, soit seulement (!) 30 centimètres de diamètre! Mon seul petit bémol aurait pu concerner la sauce tomate, un poil fade pour mes papilles de femme enceinte exigeante !
Pour finir sur une note sucrée, nous avons opté pour une boule chacun : Poire du verger pour mon cobaye-photographe et Menthe-chocolat pour moi-même : une coupelle gourmande et fraiche, idéale pour faire glisser tout en douceur notre copieux diner avant de se rendre à la Nuit des Musées…

VERDICT :

C’est totalement séduits par ce premier contact avec Casa Maria, que nous avons déboursé seulement la modique somme de 30.90 euros pour deux pizzas, un pichet de vin de 50cl et deux boules de glace, le tout un samedi soir sans avoir réservé au préalable ! Un tel rapport qualité-prix ne peut être soulevé et c’est avec joie que je vous invite à votre tour à vous régaler dans cet établissement bourré de charme…
Pour continuer la lecture...

Celle qui faisait…une tarte au chocolat et à la menthe poivrée {végétalien}

ChocolatTarte, quiche et tourte | Commentaires

tarte-chocolat-sansgluten-betty

Après avoir fouiné dans ma nouvelle librairie, j’ai dernièrement chiné Pâtisserie Vegan de Diana P. Gemelli, un tout petit livre vert qui se cacher facilement derrière de gros ouvrages, mais qui regorge de recettes carrément gourmandes ! Et comme j’avais très envie d’une tarte au chocolat, j’ai donc testé le fond de tarte sucré vegan de la page 18… 

LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
100g de beurre végétal
150g de sucre glace
250g de farine
5cl de lait végétal
200g de chocolat noir
20cl de crème végétale
 
LE GROS DU GROS :
  • Commencez par préparer la pâte à tarte. Dans un saladier, à l’aide d’un fouet, mélangez le beurre végétal et le sucre glace.
    Incorporez ensuite la farine puis petit à petit, versez le lait végétal. Travaillez la pâte à la main jusqu’à obtention d’un mélange
    lisse et homogène. Formez une boule et entreposez-la au réfrigérateur au moins 1 heure.
  • Beurrez un moule à tarte, étalez-y la pâte et faites la cuire à blanc pendant 15 minutes. Laissez-la refroidir à température ambiante.
  • Préparez ensuite la ganache au chocolat : portez à ébullition la crème végétal avec l’arôme de menthe poivrée de mon partenaire Aroma Thermes puis versez-la sur le chocolat cassé en petits morceaux dans un bol. Couvrez le bol et laissez refroidir ainsi jusqu’à complète dissolution du chocolat. Mélangez bien et recouvrez-en le fond de tarte.
  • Laissez refroidir et réfrigérez au moins deux heures avant de servir. 
Pour continuer la lecture...

Celle qui faisait…des fèves à la coriandre et à l’ail frais {végétalien}

FèveSalade composée, carpaccio et tartare | Commentaires

feve-coriandre-ail-betty

Mon cobaye-photographe m’a récemment raconté que lors d’un déjeuner de travail, ses collègues ne savaient pas vraiment comment accommoder les premières fèves de la saison. Alors pour changer de l’éternel croque-au-sel et cuisiner ces jolis légumes d’une façon originale et épicée, voici la recette que j’ai eu envie de leur proposer…
 
LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
600g de fèves fraiches non écossées ou 300g de fèves fraiches écossées
1 gousse d’ail
1 cuillère à café de coriandre en poudre
1 cuillère à café de cumin en poudre
1 cuillère à café de paprika en poudre
20cl de bouillon de légumes
1 cuillère à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 bouquet de coriandre fraiche
1 tige d’ail frais
De l’huile d’olive
Du sel et du poivre
 
LE GROS DU GROS :
 
  • Dans une casserole à feu moyen, versez un filet d’huile d’olive puis faites-y revenir deux minutes la gousse d’ail pelée et finement hachée.
  • Ajoutez la coriandre en poudre, le cumin en poudre et le paprika en poudre, et prolongez la cuisson une minute en remuant.
  • Incorporez ensuite les fèves fraiches écossées et enrobez-les des épices.
  • Versez le bouillon de légumes, couvrez et laissez cuire une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les fèves soient tendres et que toute l’eau se soit évaporée. S’il reste un peu d’eau, égouttez les fèves en fin de cuisson et disposez-les dans un saladier. Laissez-les tiédir.
  • Dans un bol, mélangez l’huile d’olive avec le jus de citron, la coriandre et l’ail frais tous deux finement ciselés. Rectifiez l’assaisonnement. 
  • Versez ce mélange sur les fèves encore tièdes, mélangez bien et entreposez au réfrigérateur au moins 2 heures avant de servir.
  • Dégustez à l’apéritif sous forme de tapas ou bien en guise d’entrée. 

Avec cette recette, je participe au défi « On se met au vert? » sur Cuisine VG !

Pour continuer la lecture...

Le test du dimanche : le velouté de patate douce à la poire du livre Les soupes de Sophie

Patate doucePoireSoupe, velouté et crème | Commentaires

soupe-patatedouce-poire-betty

Recette de velouté de patate douce à la poire trouvée dans le livre Les soupes de Sophie, testée et approuvée !

LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
300g de patates douces
2 poires
1 oignon
10g de gingembre frais râpé
2 cubes de bouillon de légumes
1 litre d’eau
25cl de crème
1 cuillère à café de cannelle
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
Du sel et du poivre
 
LE GROS DU GROS :
  • Epluchez et émincez l’oignon.
  • Epluchez les patates douces et les poires, puis coupez-les en morceaux.
  • Dans un faitout, faites revenir l’oignon, les patates douces, les poires avec le gingembre et la cannelle, dans l’huile, à feu moyen pendant 5 minutes.
  • Salez légèrement et poivrez.
  • Versez l’eau, les cubes de bouillon et la crème.
  • Portez à ébullition, mélangez et laisser mijoter, sans couvrir et à feu doux, pendant 20 minutes.
  • Mettez le tout dans un blender et mixez pendant 30 secondes .
  • Goutez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
Pour continuer la lecture...

Celle qui faisait…des artichauts farcis à la tomate, à la feta et au zaatar

Artichaut | Commentaires

artichaut-chevre-tomate-betty

Parfois je me demande comment j’ai fait pour attendre si longtemps avant de me rendre compte qu’il était possible de décliner le mode de cuisson d’un aliment… Comme avec ces artichauts que, depuis ma plus tendre enfance, je ne consommais que cuits à la vapeur et dégustés feuille après feuille avec une douce vinaigrette. Et bien vous savez quoi? L’artichaut non seulement peut se cuire au four, mais en plus il se farcit terriblement bien !

LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
2 artichauts
1 tomate
60g de feta
1 cuillère à soupe de zaatar
5cl de crème végétale
50cl de bouillon de légumes
De l’huile d’olive
Du sel et du poivre 
 
LE GROS DU GROS :
  • Épépinez la tomate puis coupez-la en petits dès. Disposez-les dans un bol.
  • Ajoutez-y la feta émiettée, le zaatar et la crème végétale. Rectifiez l’assaisonnement et réservez. 
  • Cassez la queue des artichauts puis coupez-les à mi-hauteur. A l’aide d’une cuillère à soupe, creusez-les de façon à enlever tout le foin.
  • Disposez-les dans une cocotte, recouvrez-les du bouillon de légumes, fermez avec un couvercle et faites-les cuire pendant une trentaine de minutes à feu moyen.
  • Sortez les artichauts du bouillon de légumes, laissez-les refroidir quelques minutes à température ambiante puis disposez-les dans un plat à gratin et remplissez-les de la farce à base de tomates.
  • Enfournez une vingtaine de minutes à 180° pour terminer la cuisson et dégustez dès la sortie du four.
Pour continuer la lecture...