Celle qui faisait…un loubieh libanais {végétalien}

 

En France, on connait bien les traditionnels « haricots à la tomate de grand-mère », mais ce qu’on sait un peu moins c’est qu’un peu plus à l’est, au Proche-Orient, on trouve une version quasi-similaire : le loubieh. Relevé d’une épice locale, le zaatar, savant mélange de sumac, de graines de sésame et de thym, c’est ainsi que je vous livre ma customisation de ce plat classique toujours délicieux. 
 
POUR 2 PERSONNES :
 
400g de haricots verts frais
2 tomates pelées
1 oignon rouge
1 verre d’eau
1 cuillère à soupe de zaatar
De l’huile d’olive
Du sel et du poivre 
 
LA MARCHE A SUIVRE :

  • Dans une sauteuse à feu moyen, versez un filet d’huile d’olive et faites revenir deux minutes l’oignon pelé et émincé.
  • Ajoutez les haricots verts frais équeutés et prolongez la cuisson de cinq minutes supplémentaires.
  • Incorporez les tomates pelées grossièrement hachées et versez l’eau.
  • Couvrez et laissez mijoter à feu doux une trentaine de minutes en remuant de temps en temps.
  • Rectifiez l’assaisonnement et ajoutez le zaatar.
  • Mélangez bien et servez aussitôt. 

About Betty 1204 Articles
Cours de cuisine végétale sur la région niortaise

7 Comments Posted

  1. Je fais souvent ce plat mais à l’espagnole avec des olives noires et du piment de la Vera ! Cette version libanaise a l’air délicieuse 🙂

    xxx

    Irène

  2. C’est un plat que j’adore ! Mais j’ai la mauvaise habitude d’y ajouter une gousse d’ail pillée ^^

    Belle soirée,

    Gabrielle

Comments are closed.