Celle qui faisait…un ragoût de céleri-rave aux haricots cornille {végétalien}

 
 
 
 
J’appelle tous mes plats d’en ce moment, des ragoûts !
Et en fait, je me rends compte que je ne sais même pas ce que c’est qu’un ragoût… réflexe dico ! Enfin… réflexe Wikipédia, qui me dit:
Un ragoût, ou ragout depuis 1990, désigne un type de préparation culinaire dont le nom vient de l’ancien français « ragoûter », déraviver le goût. On désigne généralement par ragoût un mélange de viande, de légumes et de pommes de terre ou de légumineuses cuit à feu doux dans une sauce, cette dernière étant ce qui distingue le ragoût de la potée, cuite dans le bouillon. […] Par ailleurs, la préparation en ragoût peut également s’appliquer à des recettes végétariennes telle que le ragoût de soja.

Bref, mes préparations bizarres peuvent bien porter le nom de ragoût et celui-là, je dois bien avouer qu’il ne nous a pas ragoûtés 🙂

POUR 2 PERSONNES :
 
200g de céleri rave
20cl de crème de coco
100g de haricots Cornille secs
1 bouillon cube de légumes
2 échalotes

De l’huile d’olive
Du sel et du poivre
 
LA MARCHE A SUIVRE :
 
  • Faites tremper les haricots Cornille toute une nuit dans un saladier d’eau fraîche.
  • Le lendemain, rincez-les puis plongez-les dans une casserole d’eau bouillante avec un bouillon cube de légumes. Laissez-les cuire à couvert et à feu vif une vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Egouttez-les et réservez-les. 
  • Pendant ce temps, râpez le céleri rave, puis pelez et ciselez les échalotes.
  • Dans une sauteuse, faites chauffer un peu d’huile d’olive et faites-y revenir les échalotes deux minutes. Ajoutez ensuite le céleri puis incorporez la crème de coco et rectifiez l’assaisonnement. 
  • Laissez cuire à feu doux et à couvert pendant une vingtaine de minutes jusqu’à ce que le cèleri soit tendre.
  • A la fin de la cuisson, ajoutez les haricots Cornille et mélangez bien l’ensemble.
  • Dégustez aussitôt. 

14 commentaires

Il donne bien envie ton ragout végétarien, je connaissais pas les haricots cornille:-) merci pour le partage, bises christine.