Celle qui faisait…un velouté de topinambours à l’huile de cumin {végétalien}

A cause de mes nausées du premier trimestre, j’ai pris un retard fou dans le test des produits que mes partenaires m’ont généreusement envoyés en espérant mon avis sur leur qualité gustative. C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose de découvrir la succulente huile vierge de cumin noir de mon partenaire Huilerie Vigean, grande maison française qui, depuis 1930, propose des huiles gourmandes, inventives et surtout de très bonne confection, pour un maximum de plaisir à la dégustation…

POUR 3 PERSONNES :
 
500g de topinambours
1 oignon
1 gousse d’ail
1 feuille de laurier
1 branche de thym
50cl de bouillon de légumes
De l’huile d’olive
Du sel et du poivre
 
LA MARCHE A SUIVRE :
  • Pelez les topinambours puis détaillez-les en dès de taille moyenne.
  • Dans une casserole, versez un filet d’huile d’olive puis faites-y revenir deux minutes à feu moyen l’oignon pelé et ciselé avec l’ail pelé et haché.
  • Incorporez la feuille de laurier, la branche de thym et les dès de topinambours puis prolongez la cuisson deux minutes.
  • Versez ensuite le bouillon de légumes et baissez le feu, puis laissez cuire une vingtaine de minutes à couvert jusqu’à ce que les topinambours soient fondants.
  • Mixez l’ensemble puis rectifiez l’assaisonnement.
  • Ajoutez un filet d’huile vierge de cumin noir de mon partenaire Huilerie Vigean juste avant de servir et dégustez aussitôt.

Betty

Cours de cuisine végétale sur la région niortaise

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. elodie dit :

    Comme ça à l’air bon! merci pour cette recette, bonne journée

  2. la cuisine de poupoule dit :

    Je ne connais pas l’huile de cumin il faut que je teste ça.
    Bon dimanche
    bises

  3. corinnette dit :

    j’adore le topinambour et en plus j’en ai dans mon jardin mais mes intestins ne supportent pas comment faire pour ne pas avoir ces inconvénients?

    • Betty dit :

      N’hésite pas à le faire cuire avec du bicarbonate de soude ou bien des feuilles de sauge. C’est une astuce de grand-mère qui semble fonctionner !