Celle qui faisait…une crème brûlée aux cèpes, à l’estragon et au vieux parmesan

J-24 avant Noel ! Et si vous commencez déjà à vous creuser les méninges pour savoir que proposer cette année à ceux qui ne mangeront pas d’animaux, sachez que chaque jour jusqu’à la fin du mois de décembre, je vous présenterai un plat festif qui j’espère, pourra figurer sur votre table de fête « presque parfaite » !

POUR 4 PERSONNES :
800g de cèpes frais ou 80g de cèpes séchés
6 oeufs
2 échalotes
2 gousses d’ail
45cl de lait végétal
15cl de crème végétale
70g de vieux parmesan
1 bouquet d’estragon
20g de beurre végétal
1 cuillère à soupe de sucre
Du sel et du poivre
LA MARCHE A SUIVRE :
  • Préchauffez le four à 150°.
  • Epluchez et émincez finement les échalotes et l’ail. Hachez grossièrement l’estragon ainsi que les cèpes frais. Si vous utilisez des cèpes séchés, rehydratez-les une dizaine de minutes dans un saladier d’eau tiède avant de les essorer dans vos mains.
  • Dans une sauteuse à feu moyen, faites fondre le beurre végétal et faites-y revenir deux minutes les échalotes et l’ail.
  • Ajoutez l’estragon ainsi que les cèpes et prolongez la cuisson d’une dizaine de minutes à feu doux.
  • Déposez l’ensemble dans quatre ramequins à crèmes brûlées.
  • Dans un saladier, battez au fouet les oeufs avec la crème végétale et le lait végétal. Réservez.
  • Râpez le vieux parmesan finement et ajoutez-le au mélange précédent. Rectifiez l’assaisonnement.
  • Versez ce mélange sur les cèpes.
  • Remplissez un grand plat d’eau déposez-y les ramequins sans que l’eau n’y pénétre.
  • Faites cuire une trentaine de minutes au bain-marie à 150°, jusqu’à ce que les crèmes soient prises.
  • Laissez refroidir puis réfrigérez toute une nuit.
  • Le lendemain, saupoudrez chaque crème d’une pincée de sucre et disposez-les quelques secondes sous un grill préchauffé à 200° afin de les faire caraméliser. Surveillez-les jusqu’à la coloration que vous souhaitez.
  • Dégustez aussitôt.