Manger végétarien chez Casa Maria ( Niort )

D’extérieur Casa Maria a pignon sur rue ! Située sur un grand axe routier, la pizzeria attire le regard au premier coup d’oeil, et d’autant plus lorsque comme mon cobaye-photographe, vous y passez devant chaque jour en vous rendant au travail… Grâce à sa jolie façade 100% ritale, aux couleurs blanc, rouge et vert, l’établissement signe directement sa marque de fabrique en revendiquant sa cuisine méditerranéenne.  Et si l’intérieur en est un peu moins convaincant de par ses boiseries quelque peu démodées, la salle vous donne cependant envie de vous y attabler tant elle est spacieuse et éclairée de façon tamisée.  Le four à bois y crépite, le pizzaïolo s’affaire devant vos mirettes, les chaleureuses serveuses vous recoivent avec charme et sincérité et vous n’avez qu’une seule envie, lire au plus vite cette carte un peu trop longue à déchiffrer pour recevoir enfin votre pitance tant espérée…
 
Ayant bien visionné les commentaires des internautes au sujet de la Casa Maria, nous n’avons pas pris d’entrée et nous sommes « gloutonnement » jetés sur deux grosses pizzas ! Si mon cobaye-photographe a opté pour une Pizza Veneto (crème fraiche, gorgonzola, chèvre, pomme de terre, coppa, fromage, origan) sans charcuterie, pour ma part, j’ai tenté d’en finir avec une Pizza Vulcano (tomate, mortadelle, champignon, fromage, oeuf, olives, origan), également sans charcuterie.
Malgré l’imposant diamètre de 40 cm de sa pizza en base crème, mon cobaye-photographe a surtout apprécié la bonne qualité de son fromage odorant à souhait, et la fraicheur de ses pommes de terre qui, pour une fois, ne semblaient pas sortir d’une boite en métal… Plutôt amateur de pâte fine, il n’a cependant pas été déçu de l’épaisseur de la sienne qui, suffisamment garnie, a pu garder tout son côté gourmand et fondant.
De mon côté, j’ai été contente de constater la fraîcheur de mes champignons, la parfaite cuisson de mon oeuf encore coulant et l’épaisseur plutôt étouffant, mais à vrai dire, comme je les aime, de ma pâte à pizza en taille petite, soit seulement (!) 30 centimètres de diamètre! Mon seul petit bémol aurait pu concerner la sauce tomate, un poil fade pour mes papilles de femme enceinte exigeante !
Pour finir sur une note sucrée, nous avons opté pour une boule chacun : Poire du verger pour mon cobaye-photographe et Menthe-chocolat pour moi-même : une coupelle gourmande et fraiche, idéale pour faire glisser tout en douceur notre copieux diner avant de se rendre à la Nuit des Musées…
C’est totalement séduits par ce premier contact avec Casa Maria, que nous avons déboursé seulement la modique somme de 30.90 euros pour deux pizzas, un pichet de vin de 50cl et deux boules de glace, le tout un samedi soir sans avoir réservé au préalable ! Un tel rapport qualité-prix ne peut être soulevé et c’est avec joie que je vous invite à votre tour à vous régaler dans cet établissement bourré de charme…

Betty

Cours de cuisine végétale sur la région niortaise

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. la cuisine de poupoule dit :

    Une belle découverte
    bonne journée
    bises

  2. Marlyzen dit :

    Je suis née à Niort et connais ce resto depuis que je suis toute petite ! Plusieurs changements de propriétaires, cela fait au moins 15 ans que je n’y suis pas retournée 🙂 Tu me donnes envie et me rappelles de bons souvenirs !