Manger végétarien chez Jean-Michel Couron (Nevers)

Pour fêter un évènement important, le mois dernier, mon homme et moi avions réservé une table chez Jean-Michel Couron, seul chef étoilé de la Nièvre. Référencé par Le Routard, Champerard, le GaultMillau et bien sûr Le Michelin, Jean-Michel Couron est devenu chef de son propre établissement à 25 seulement, encouragé par sa femme. Ensemble, ils ont réhabilité une petite maison médiévale de Nevers, et recréé une ambiance intimiste, discrète et épurée. « Leur philosophie: proposer chaque jour le meilleur dans l’assiette et dans le verre, en gardant un style personnel qui ne cède à aucune mode. » 
Jean-Michel Couron a créé trois petites salles dans son établissement. Nous avons été chaleureusement accueillis par un serveur très agréable, et qui nous a placé d’une manière tout à fait convenable. Des petits menus imprimés sur des feuilles de papier orange nous attendais sur notre table, étant donné que nous avions demandé au chef de nous préparer un repas spécialement végétarien…
Dès notre arrivée, nous avons eu droit à trois petites mises en bouche: une première présentant un gaspacho de concombre à la mangue, la deuxième un brocoli à l’émulsion d’oeuf mollet et la troisième. Pour commencer le repas, le chef nous a proposé Le rouleau de shiitakés à l’échalote crue et coriandre, trait de citron au se; et huile de basilic. Il s’agissait d’une sorte de rouleau de printemps puisque les champignons japonais étaient marinés dans une savoureuse sauce et ensuite garnis à l’intérieur d’une feuille de riz.
Pour continuer, nous avons dégusté Un velouté de carottes aux graines d’anis vert et feuilles d’ail et des ours. Et il s’agissait sans doute du meilleur velouté de toute vie, tant il baignait dans le beurre et dans la crème!
Ensuite, le serveur nous a apporté La râpée de betteraves crues, câpres et pamplemousses, mayonnaise chaude à la poudre de pamplemousse.
Ce plat, d’apparence très étrange, nous a tout simplement ravis car il y avait une véritable recherche dans l’alliance des saveurs des betteraves, des câpres et du pamplemousse, ainsi que dans le côté chaud-froid de l’assiette. 
Nous avons ensuite eu droit  à Le plateau de fromages frais et affinés.
En dessert, pour moi, ce fut La semoule à la noix de coco, brochette d’ananas rôti et lait mousseux à la confiture de lait, et pour mon homme, Un sablé breton, une mousse de yaourt et des fraises aux grains de blé soufflés caramélisés, parfum de gingembre et sorbet Schweppes. 
Pour terminer, nous avons fini avec des mignardises, c’est-à-dire des tuiles maison. 
C’était la première fois que je mangeais chez un chef étoilé et je ne pensais pas ressortir avec le ventre si plein pour un prix si modique, puisque nous n’avons payé que 35 euros par personne, pour un menu personnalisé ! Bon, il est logique qu’en étant végétariens, nous ne mangeons pas ce qui coûte le plus cher: la viande ou le poisson! Mais nous nous sommes régalés du début à la fin, avec une mention spéciale pour le velouté de carottes… Jean-Michel Couron possède un très bel établissement, et sait accueillir ses clients avec classes et distinction. Il leur offre une cuisine simple mais raffinée, une cuisine qui reste en mémoire…

About Betty 1204 Articles
Cours de cuisine végétale sur la région niortaise

2 Comments Posted

  1. Grrrrr, y a quand même 5h de voiture qui me séparent de cette belle adresse….C'est pas de chance

Comments are closed.